"Dialogues citoyens" : la colère de l'agriculteur privé de plateau

le , mis à jour le
4
François Hollande va rencontrer un panel de Français jeudi 14 avril au cours d'une émission diffusée sur France 2.
François Hollande va rencontrer un panel de Français jeudi 14 avril au cours d'une émission diffusée sur France 2.

Cet éleveur breton de Pluduno (Côtes-d'Armor) devait rencontrer le président de la République François Hollande à l'occasion de Dialogues citoyens, une émission diffusée jeudi 14 avril sur France 2. L'agriculteur avait pourtant été présélectionné pour poser ses questions sur un secteur gravement en crise. Mais France Télévisions a tout bonnement annulé son invitation. « Déçu ? Je suis dégoûté. Et en colère. J'étais fier de pouvoir parler de mon métier, de mon quotidien à François Hollande mais aussi aux millions de Français qui regardent l'émission. L'agriculture va très mal. Et personne n'est là pour le dire. C'était une chance inespérée », déclare l'agriculteur dans une interview à

Ouest-France.

Des pressions élyséennes

Nicolas Leborgne explique pourtant avoir été casté parmi un panel d'une dizaine d'agriculteurs. France Télévisions l'aurait choisi car il avait participé deux mois plus tôt à Complément d'enquête (une émission également diffusée sur France 2) pour un numéro consacré à l'élevage. Pour l'agriculteur, le doute n'est pas permis, c'est l'Élysée qui a fait pression pour éviter les sujets qui fâchent : « France Télévision m'a dit que ce n'était pas l'Élysée qui avait fait pression. J'ai des doutes... Le président a le devoir de nous recevoir. Le devoir de nous regarder dans les yeux. (...)...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius il y a 8 mois

    Spartaku est dans le fantasme marxiste et altermondialiste version paranoïaque sévère.

  • p.chau28 il y a 8 mois

    spartaku, ne vous inquiétez pas, bientôt nos empoisonneurs auront disparu. bientôt vous mangerez de la bonne viande aux hormones, d'animaux élevés dans les feed lock. Ainsi que des poulets désinfectés à l'eau de javel dans les abatoirs. mais aussi de bon légumes avec des pesticides déjà interdits chez nous depuis des années.

  • borzeixa il y a 8 mois

    Spartaku, vous êtes surprenant. Connaissez vous cet agriculteur? Quels produits consommez vous ? Ou les achetez vous ? Que savez vous de leurs origines ?

  • Spartaku il y a 8 mois

    Nous aurait-il parler des pesticides et engrais chimiques dans les fruits et légumes qu'il nous vend, des doses massives d'antibiotiques dans le lait de ses vaches, des élevages en batterie , de farines animales etc etc .... Oui c'est bien dommage que cet empoisonneur public ait été "désinvité" ....