Dialogue musclé sur la Syrie entre Hollande et Poutine

le
0
Le président français a affiché son désaccord avec son homologue russe, qu'il recevait vendredi à l'Élysée

De l'électricité est passée vendredi soir à l'Élysée lors de la conférence de presse entre François Hollande et Vladimir Poutine. Tout avait pourtant plutôt bien commencé. À l'issue d'un entretien et d'un dîner, les deux dirigeants qui se voyaient pour la première fois ont indiqué leurs convergences de vue sur la coopération bilatérale mais aussi sur l'Iran, la Corée du Nord et la défense antimissile. Sur ce dernier projet, rejeté par Moscou, le chef du Kremlin a déclaré que la France était l'un «des rares pays à écouter mais aussi à entendre» la Russie. Un agenda pour la coopération a été mis en place. François Hollande a accepté une invitation à se rendre en Russie.

Mais, sur la Syrie, l'ambiance s'est nettement gâtée. «Le régime de Bachar el-Assad s'est conduit de manière inacceptable, intolérable», a déclaré le président français, allusion au massacre de Houla qui, il y a une semaine tout juste, a fait 108 morts dont 34 femmes et 49 enfant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant