Diabète : Sanofi va lancer en exclusivité l'insuline à inhaler

le
2
Diabète : Sanofi va lancer en exclusivité l'insuline à inhaler
Diabète : Sanofi va lancer en exclusivité l'insuline à inhaler

C'est un gros coup pour Sanofi. Le groupe pharmaceutique français a obtenu ce lundi la licence d'exploitation exclusive mondiale d'un médicament très attendu par les diabétiques. L'Afrezza, produite par MannKind Corporation, est de l'insuline à inhaler qui peut remplacer les traditionnelles piqûres, parfois très contraignantes pour les patients. En obtenant cette licence, Sanofi complète son offre dans le domaine des traitements contre le diabète, dont il a fait un axe clé de sa croissance.

L'Afrezza pourra être prescrite pour le traitement des diabètes de types 1 et 2 chez les adultes. Le médicament doit être lancé aux Etats-Unis au premier trimestre 2015. Selon le communiqué commun des deux entreprises, l'accord signé par Sanofi avec la société de biotechnologies américaine pour son insuline en poudre pourra atteindre au total 925 millions de dollars (environ 690 millions d'euros). Unis dans le développement et la commercialisation d'Afrezza, Sanofi et MannKind se partageront l'ensemble des pertes et des profits à hauteur respectivement de 65% et de 35%.

Mais le projet semble si viable à Sanofi que le groupe pharmaceutique a accepté de faire à MannKind une avance correspondant à sa part des dépenses jusqu'à un maximum de 175 millions de dollars (environ 130 millions d'euros).

L'accord de collaboration prévoit que Sanofi soit responsable du développement, des démarches réglementaires et de la commercialisation du produit. MannKind fabriquera Afrezza dans son usine de Danbury, dans le Connecticut (nord-est des Etats-Unis).

Un nombre de malades en recrudescence

«Afrezza occupe une place unique pour fournir aux patients une nouvelle option thérapeutique basée sur l'insuline afin de gérer leur diabète sans nécessiter de multiples injections quotidiennes», s'est félicité Pierre Chancel, vice-président en charge de la division diabète de Sanofi, cité dans le communiqué. La création de nouveaux traitements contre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le lundi 11 aout 2014 à 11:51

    ceux qui fume n'y ont pas droit, les allergies sont nombreuses, et l'asthme contrindiqué, quand à la dose, elle varie d'une personne à l'autre suivant l'assimilation, et l'état des poumons. Ca ressemble à un inventaire à la Prévert des causes de problèmes. aux us, ceux qui vont essayer, et qui auront des ennuis ont une chance d'être indemnisé. en France nos juges sont trop pourris

  • CYDONIA le lundi 11 aout 2014 à 11:32

    Très bien. Voilà un progrès intéressant?!