Dia cède sa filiale turque à Yildiz

le
0

ISTANBUL/MADRID (Reuters) - Le groupe espagnol de distribution "discount" Dia a annoncé vendredi sa sortie du marché turc avec la vente de sa participation dans la chaîne locale DiaSA au groupe alimentaire Yildiz Holding, qui reprendra aussi les parts de son compatriote Sabanci.

Le montant global de l'opération est de 136,5 millions d'euros, ont précisé Dia et Sabanci dans des communiqués distincts.

Dia détient 60% de DiaSA, le solde étant détenu par Sabanci.

Ce dernier travaille à se désengager entièrement du marché de la distribution alimentaire puisque, selon des sources proches du dossier, il progresse vers un accord de sortie de sa coentreprise avec Carrefour.

"Sabanci sort de la distribution, à l'exception de la filiale d'électronique grand public TeknoSA", a dit l'une des sources.

"On pourrait assister à une consolidation du secteur", a-t-elle ajouté. "Il y a trop de concurrence dans le secteur et il ne se porte pas très bien. La rentabilité est très faible."

Sabanci possède pour l'instant 38,8% de CarrefourSA, que le groupe français contrôle à 58,2%, les 2,2% restant étant cotés. Les analystes valorisent la participation de Carrefour autour de 300 millions d'euros.

DiaSA regroupe plus de 1.200 magasins en Turquie tandis que CarrefourSA exploite 215 supermarchés et 28 hypermarchés.

Sabanci s'est refusé à tout commentaire sur CarrefourSA.

Aski Kandemir à Istanbul, Dominique Vidalon à Paris, Sarah White à Madrid; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant