Di Maria, petit prince du Parc

le
0

Installé en 4-2-3-1, Paris a énormément dominé avant de faire la différence en fin de match.

 

7 Trapp Longtemps au chômage technique, il se jette pour écarter la tête de Falette (56e) puis se couche sur une frappe de Cohade (60e). Il sort deux fois loin de son but devant Erding (63e, 64e).

 

6 Aurier Sa puissance a fait souffrir Signorino mais ses centres n'ont pas toujours trouvé preneur jusqu'à sa passe décisive dans la course de Lucas (1-0, 52e).

 

7 Kimpembé Il n'a jamais grand-chose à faire mais il le réalise à la perfection. Très solide défensivement, il s'est montré présent quand il est monté.

 

6 David Luiz Autoritaire à l'image de son tacle glissé devant Erding (8e), il a été précieux par ses anticipations et ses projections mais pas toujours rassurant, à l'image de sa tête qui manque de tromper Trapp (70e).

 

7 Kurzawa Le latéral a été très remuant, bousculant son côté par ses appels, ses dribbles et des centres qui ont mis au supplice les Messins. A la réception d'un corner de Di Maria, il marque son troisième but en trois matchs officiels (67e).

 

6 Thiago Motta Mystifié par Nguette sur la seule occasion où il a été en difficulté (19e), le capitaine a joué assez bas et initié nombre d'actions parisiennes. Une frappe contrée (10e).

 

7 Rabiot Il a fait étalage de ses facilités techniques et s'est montré précieux tant dans la récupération que par ses transmissions. Il trouve Cavani dans la surface (9e) puis délivre une merveille de déviation pour Pastore (20e). Remplacé par Matuidi (72e).

 

7 Pastore Un délice à regarder jouer. Ses passes étaient millimétrées, son sens du timing parfait et ses montées balle au pied efficaces. Sa complicité avec son compatriote Di Maria est évidente. Sa frappe tendue rase le poteau (20e). Remplacé par Ben Arfa (80e).

 

7 Lucas Très mobile, il a multiplié les appels mais ne s'est pas montré à son ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant