Dexia supprime 300 postes en France, reclassements prévus

le
0
DEXIA SUPPRIME 300 POSTES EN FRANCE, MAIS PRÉVOIT DES RECLASSEMENTS
DEXIA SUPPRIME 300 POSTES EN FRANCE, MAIS PRÉVOIT DES RECLASSEMENTS

PARIS (Reuters) - Dexia a annoncé vendredi la suppression de 300 postes sur les 1.300 que compte sa filiale française Dexia Crédit Local de France, dans le cadre de son démantèlement, mais prévoit de reclasser 235 salariés dans différentes entités.

Le groupe financier franco-belge, acculé au démantèlement à l'automne 2011, a enregistré une perte nette de 1,2 milliard d'euros au cours des six premiers mois de l'année.

"Le projet (...) implique un redimensionnement des équipes (...) en France. Il se traduirait par la suppression de 312 postes occupés. Parallèlement, 235 postes seraient disponibles afin de favoriser le reclassement des salariés dont le poste serait supprimé", explique Dexia dans un communiqué.

Dexia prévoit que ces reclassements s'effectuent notamment au sein du "Nouvel Etablissement de Crédit" (NEC), société de moyens appelée à devenir un nouvel acteur du financement du secteur public local français.

Matthias Blamont, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant