Devises: un statu quo monétaire est attendu de la Fed.

le
1

(CercleFinance.com) - Ce midi sur le marché des changes, la parité euro/dollar se tassait de 0,19% à 1,1086 dollar avant une décision, une fois encore, très attendue de la part de la banque centrale américaine. Les variations étaient encore moins significatives contre les autres devises, les cambistes limitant leurs prises de position avant cet événement monétaire.

Ce soir après Bourse en Europe, la Réserve fédérale américaine concluera un comité de politique monétaire de deux jours par une conférence de presse animée par sa présidente, Janet Yellen. La banque centrale américaine mettra également à jour ses prévisions macroéconomique.

Selon les analystes de Saxo Banque, la Fed 'devrait certainement réitérer sa conviction que l'économie américaine est sur la bonne trajectoire, comme le prouvent les créations d'emplois et le fait que le marché du travail soit quasiment en situation de plein-emploi'. Cependant, le nouveau “tour de vis” des taux directeurs ne devrait pas être pour tout de suite :

l'institution devrait cependant, selon les analystes, “préparer le marché à de futures hausses, qui sont déjà en grande partie intégrées dans les cours sur les marchés financiers'.

Une opinion partagée par leurs collègues d'Aurel BGC : “le communiqué du FOMC (le comité de politique monétaire de la Fed, ndlr) et les perspectives de politique monétaire de la Fed ne devraient pas être profondément modifiés”

Reste que “la question clef reste de savoir combien de hausse des taux directeurs sous-entend l'expression 'hausse graduelle'. Mme Yellen tiendra un discours prudent, comme d'habitude, mais elle devrait indiquer que la 'normalisation de la politique monétaire' se poursuivra dans les prochains mois”, ajoute Aurel BGC.

En attendant la Fed, ce soir après Bourse en Europe, les cambistes prendront connaissance de plusieurs statistiques américaines, comme les mises en chantier et les permis de construire au titre du mois écoulé, ainsi que de l'indice des prix et de la production industrielle pour ce même mois.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlcbnb il y a 9 mois

    perso je ne crois pas à une hausse importante des taux aux USA. Un statu quo est fort probable, puisque le différentiel des taux entre les USA et l'Europe est plus important depuis la décision de la BCE d'abaisser son taux à 0% et d'abaisser encore sous zéro le taux de dépôt d'euro des banques.

Partenaires Taux