Devises: mer d'huile avant l'intervention de Janet Yellen.

le
0

(CercleFinance.com) - Décidément très attendu, le discours que la présidente de la Fed, Janet Yellen, prononcera tout à l'heure à Jackson Hole suscite la retenue de la part des opérateurs de changes. La Fed donnera-t-elle ou non des indications sur sa future politique ? En attendant, à mi-séance, la monnaie unique européenne grappille symboliquement 0,08% contre le dollar à 1,1292, et elle baisse de moins de 0,05% contre le franc suisse, le yen et le sterling.

Alors que le “symposium” des banquiers centraux organisé par la Fed de Kansas City a commencé hier à Jackson Hole, dans le Wyoming, c'est vers 16 heures (heure de Paris) que Mme Yellen se fendra d'un discours titré “La boîte à outils monétaire de la Réserve fédérale”. Un thème qui paraît propice à revenir sur les grands sujets du moment, dont celui de la faiblesse des taux d'intérêt à long terme et de la politique de taux de la Fed à court terme.

Hier à Jackson Hole, Esther George, patronne de la Fed d'Atlanta, a pris une position “faucon” en faveur du relèvement des taux, maintenant que la conjoncture américaine va mieux. Elle a aussi déclaré que les présidentielles américaines n'auront pas d'incidence sur la politique de la Fed. Robert Kaplan, de la Fed d'Atlanta, a par ailleurs tenu un discours similaire.

“C'est aujourd'hui à 16h que les investisseurs pourront se faire une opinion plus précise du calendrier. Il faut utiliser le conditionnel car il est également très probable que le discours de Janet Yellen ne permette pas de conclusion claire', indique prudemment Aurel BGC ce matin.

D'autres spécialistes se montrent un peu plus tranchés : “le marché continue de tabler sur une hausse des taux au mois de Décembre avec une probabilité de 54%. Si jamais Yellen montre des signes évidents d'un nouveau tour de vis imminent, la réaction devrait être négative sur les marchés actions. Le dollar, de son côté, reste dans l'expectative. Les mouvements restent erratiques sur la paire eurodollar”, indique Saxo Banque.

A en croire CMC Markets France, 'la macroéconomie plaide pour un resserrement monétaire', et les analystes soulignent que la plupart des dernières statistiques sont favorables pour la conjoncture américaine. Comme la forte hausse des ventes de logements neufs en juillet et la baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux