Devises: le FMI cherche le compromis

le
0
Plusieurs membres du G20, qui ont participé à une réunion vendredi soir à Washington, ont estimé qu'aucun accord ne serait trouvé ce weekend. Le FMI cherche dans ce contexte à obtenir un compromis non contraignant.

D'accord sur le fond mais pas sur les solutions. Les membres du G7, réunis à Washington pour un dîner vendredi soir, ont convenu que les mouvements désordonnés et excessifs de taux de change n'étaient pas souhaitables. Cependant, aucun terrain d'entente n'a été trouvé sur les actions à entreprendre pour faire face au problème. «Je ne prévois certainement pas qu'il y ait un accord unanime ce week-end sur les monnaies, sur celles à taux de change rigide, et sur la façon dont elles devraient fluctuer», a déploré le ministre des Finances canadien Jim Flaherty, dont le pays préside le G7 cette année.

Le président de la banque centrale brésilienne, Henrique Meirelles, lui a emboîté le pas en précisant que parvenir à un accord était «souhaitable» mais qu' «à court terme» il n'y croyait pas. Le Brésil est, avec la Chine, pointé du doigt par les Etats-Unis et l'Europe qui lui reprochent de mener des politiques interventionnistes pénalisantes pour le reste de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant