Devises: l'euro toujours sous pression face au dollar.

le
0

(CercleFinance.com) - Jeudi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne ne savait trop à quelle tendance se vouer, mais une chose semble acquise : malgré la chute de ces derniers jours, l'heure n'est pas au rebond. Le consensus semble en effet de plus en plus convaincu que la Fed durcira sa politique fin d'année. A cette heure, l'euro grappillait 0,18% à 1,1026 dollar, non sans avoir marqué un point bas à 1,0982 en matinée.

La tendance est à peine plus marquée contre le sterling (+ 0,13% à 0,9037), le yen (- 0,16% à 114,57) et le franc suisse (- 0,08% à 1,0897).

Hier soir, la Réserve fédérale américaine a publié le compte-rendu (les fameuses 'minutes') de la réunion de son comité de politique monétaire des 20 et 21 septembre derniers.

Qu'en retenir ? Selon Aurel BGC, ces 'minutes' 'n'ont fait que confirmer l'état d'esprit des investisseurs, à savoir que la perspective d'une hausse des taux se renforce. Le débat ne porte plus réellement sur l'opportunité de relever ou non les Fed Funds (les principaux taux directeurs américains, ndlr), mais davantage sur le timing.'

Selon les cambistes de Société Générale, ces 'minutes' indiquent aussi qu'il s'en est fallu de peu, en septembre, pour que la Fed ne remonte ses taux. Mais pour l'heure, et une fois de plus, elle a choisi de temporiser.

Pour combien de temps ? A en croire l'indicateur FedWatch mis à disposition par le CME, la Fed ne devrait pas toucher à ses taux lors de sa prochaine réunion, celle des 1er et 2 novembre, la probabilité de statu quo ressortant alors à... 91,7%. En effet, les élections présidentielles américaines, qui alors se termineront quelques jours plus tard, ne semblent pas propices à l'annonce d'un élément nouveau. En revanche, lors de la dernière réunion de l'année, qui se terminera le 14 décembre, la probabilité d'un durcissement est estimée à 69,5%.

Selon les analystes de Saxo Banque, “l'euro/dollar cassé le niveau technique de 1,1050, ce qui ouvre la porte à une baisse certainement plus importante à moyen terme.”

Seule statistique marquante parue ce matin en Europe, les prix à la consommation en Allemagne ont augmenté en rythme annuel de 0,7% en septembre, chiffre en ligne avec les attentes.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux