Devises: l'euro toujours groggy au lendemain du FOMC.

le
0

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne tentait de retrouver ses esprits face au dollar alors que la Fed pourrait remonter ses taux directeurs plus rapidement que le marché ne l'escomptait. Après une baisse de 0,83% hier soir le billet, l'euro reste tout juste stable ce midi (- 0,04%) à 1,1212 dollar. La principale devise du Vieux Continent perd également 0,34% contre le sterling à 0,7660 livre l'euro, ainsi que 0,23% face au yen à 123,33.

Ce qui devait arriver est arrivé : au sein de la Fed, confirment les “minutes”, la voix des “faucons” couvre désormais franchement celle des “colombes”. On pouvait notamment lire, dans le compte-rendu du comité de politique monétaire (le FOMC) des 26 et 27 avril publié hier soir, que 'la plupart des participants (au FOMC) ont estimé que si les statistiques économiques étaient compatibles avec une reprise de la croissance au 2e trimestre, si le marché du travail continuait de se tendre et si l'inflation continuait de se rapprocher de l'objectif à moyen terme de 2%, il serait alors probablement justifié que le FOMC relève la fourchette cible des Fed Funds (les taux directeurs, actuellement à 0,25-0,50%, ndlr) en juin'. Difficile d'être plus clair.

Pour mémoire, la prochaine réunion du FOMC est prévue les 14 et 15 juin prochains.

'Confirmant les récents discours de plusieurs membres du FOMC, les 'minutes' montrent que la majorité des membres du comité de politique monétaire est prête à poursuivre la remontée des taux directeurs, peut-être même lors de la réunion de juin. Les minutes confirment aussi que les banquiers centraux sont inquiets des anticipations trop 'colombes' des marchés sur les futures hausses des taux directeurs', commentent ce matin les spécialistes d'Aurel BGC.

Si les opérateurs de marché étaient nombreux, en janvier, à anticiper jusqu'à 4 hausses de taux de la part de la Fed cette année, ce chiffre était retombé ces dernières semaines à 1. Les anticipations des opérateurs divergeaient donc de plus en plus avec les intentions plus ou moins clairement exprimées par les membres de la Fed.

Chez FXCM, on se veut prudent en vue du prochain FOMC : “la possibilité d'une hausse de taux de la Fed le 15 juin semble très faible en raison du référendum qui se tiendra au Royaume-Uni le 23 juin”, expliquent les spécialistes.

Même sentiment de la part des cambistes de SG, selon lesquels la Fed a voulu préparer le marché à l'éventualité d'un 'tour de vis' dès le mois prochain, même si selon les spécialistes elle n'en fera rien. Du moins cette fois-ci, car mesurée par les contrats à terme sur les Fed Funds, la probabilité d'une hausse des taux en 2016 monte toujours et atteint maintenant 73%, soit 5 points de plus qu'hier.

De toute façon, les FOMC ne manquent pas : après celui des 14 et 15 juin, un autre est prévu les 26 et 27 juillet.

En conséquence, le rendement de l'emprunt d'Etat fédéral américain de référence à dix ans, qui le 13 mai ricochait sur les 1,70%, est vivement reparti de l'avance pour atteindre 1,87% ce midi. La rémunération des actifs en dollars devenant plus intéressante, le billet vert se trouve mécaniquement plus demandé, ce qui entraîné sa hausse face à ses grands concurrents dont l'euro est le premier.

Du côté de l'agenda statistique des Etats-Unis de l'après-midi, les cambistes s'intéresseront aux inscriptions hebdomadaires au chômage, à l'indice de la Fed de Philadelphie et aux indicateurs d'activité avancés du Conference Board.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux