Devises: l'euro se rapproche de 1,08 dollar.

le
0

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne suivait des tendances aussi modérées que contrastées, en reculant de 0,23% à 1,0825 dollar et de 0,17% contre le sterling à 0,7504. En revanche, elle prend 0,23% contre le yen à 128 et 0,26% contre le franc suisse à 1,0907. Une statistique défavorable à l'euro a notamment émaillé la matinée.

En effet, du côté des statistiques de la matinée, on a appris que la production industrielle de la zone euro avait diminué de 0,7% entre novembre et décembre, alors qu'une contraction de 0,3% seulement était anticipée par le consensus. Ce qui tend à peser sur la valeur relative de l'euro.

Sur les marchés financiers cependant, le sentiment sur les marchés est plus favorable au risque, comme en témoigne la poursuite du rebond de l'indice d'actions EuroStoxx 50 qui, après une hausse de 1,2% hier, prend encore 1,4% ce midi.

'De meilleures données en provenance de Chine aident aussi à soutenir le sentiment, avec une hausse surprise des exportations en décembre tandis que les importations se sont contractées moins que prévu', indique-t-on ce matin chez Trustnet Direct.

En effet, l'excédent commercial chinois a atteint 60,1 milliards de dollars sur le dernier mois de 2015, contre un consensus de l'ordre de 53 milliards, et après 54,1 milliards en novembre. Ce chiffre est donc meilleur que prévu et fait suite à toute une série de statistiques chinoises très négatives, notamment du coté des indicateurs d'activité PMI.

“En tant que monnaie de financement”, estimant Saxo Banque ce matin, “l'euro est fortement impacté par l'évolution des indices. Pour les mois à venir, deux niveaux techniques seront d'importance cruciale : le support à 1,0520 et la résistance à 1,1000”.

“En Europe, la chute des cours du pétrole ont un impact significatif sur les objectifs de la BCE. En effet, Peter Praet, économiste en chef de la BCE a indiqué que malgré les répercussions négatives de la chute des cours pétroliers sur l'inflation, 'il faut poursuivre notre objectif, surtout lorsque les temps sont durs'”, ajoutent ce matin les analystes de XTB France.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux