Devises: l'euro en hausse avant des statistiques américaines

le
0

(CercleFinance.com) - Mardi midi sur le marché des changes, si la monnaie unique européenne restait neutre contre le yen, le sterling et le franc suisse, elle prenait en revanche 0,20% contre le billet vert américain, à 1,1167 dollar.

Quid de l'actualité monétaire ? Vendredi, l'un des indicateurs économiques les plus suivis par la Fed, les créations d'emplois, a déçu en août en ressortant à 151.000 alors qu'il était attendu par le consensus à 175.000 environ.

De ce fait, commente Saxo Banque, “la probabilité d'une hausse des taux de la Fed au mois de septembre a pris du plomb dans l'aile”, en retombant de 10 points aux environs de 30%. En effet, la prochaine réunion du FOMC est prévue les 20 et 21 septembre. Elle sera suivie d'une conférence de presse de Janet Yellen et de la mise à jour des prévisions macroéconomiques de l'institution.

“La problématique pour Janet Yellen est d'éviter d'attendre trop comme cela a déjà été le cas en 2015, et ainsi rater une fenêtre de tir”, poursuit Saxo Banque.

Plus près de nous, c'est ce jeudi 8 septembre que se réunira le prochain conseil des gouverneurs de la BCE. Selon Aurel BGC, 'la BCE est en position d'observation' : 'il est peu probable que les banquiers centraux européens décident de détendre encore leur politique monétaire cette semaine. (...) Il est trop tôt pour une telle décision', estiment les spécialistes. Même si nombre de leurs confrères s'attendent à une prolongation des rachats d'actifs obligataires de la BCE au-delà du terme actuellement prévu, soit mars 2017.

Lors du sommet de banquiers de Jackson Hole, le mois dernier, rappelle Aurel BGC, Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, a insisté sur l'efficacité, mais aussi sur les risques associés à l'usage intensif des outils non conventionnels de politique monétaire, souligne Aurel BGC.

Du côté de l'agenda statistique de la matinée, on a appris ce matin qu'en zone euro, Eurostat avait comme prévu confirmé la croissance de PIB de 0,3% au deuxième trimestre.

Aux Etats-Unis où le jour férié du Labor Day était observé hier, on attend notamment tout à l'heure la publication de l'indicateur de l'ISM non manufacturier pour août, anticipé à 55 points après 55,5 le mois précédent, ainsi que le PMI des services pour ce même mois, à 51 points environ.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux