Devises: l'euro/dollar en mode pause avant Thanksgiving.

le
0

(CercleFinance.com) - La tendance était à la stabilité mercredi midi sur le marché des changes, à la veille du jour de Thanksgiving aux Etats-Unis. Ainsi l'euro restait-il quasiment stable contre le dollar (+ 0,09% à 1,0632), le yen (+ 0,05% à 118,08), tout en se tassant de 0,11% contre le franc suisse et en prenant 0,30% face au yen, à 0,8578.

Du mieux en zone euro ? L'estimation flash de l'indice PMI Markit sur l'Eurozone se redresse de 53,3 en octobre à 54,1 en novembre, soit la plus forte croissance mensuelle de l'activité globale depuis décembre 2015. Markit souligne que la hausse des carnets de commandes a incité les entreprises à recruter du personnel supplémentaire, le taux de création de postes atteignant ainsi son plus haut niveau depuis le début de l'année 2008.

“Les données PMI sont pour l'heure conformes à une hausse du PIB de l'ordre de 0,4% au quatrième trimestre, l'expansion de la région étant portée par un rebond de la croissance allemande (0,5%)”, pronostique Chris Williamson, économiste principal d'IHS Markit.

Une anticipation partagée par les analystes de Commerzbank, qui misent sur une conjoncture européenne mieux orientée au 4e trimestre : peut-être les 0,4% de croissance anticipés par les analystes sont-ils devenus “trop prudents”, indique une note. 'Toutefois, nous doutons toujours que ce mouvement vienne à se prolonger', ajoute Commerzbank, en raison notamment des niveaux élevés de l'endettement privé.

De ce fait, Commerzbank anticipe que le 8 décembre, la BCE annoncera une extension de six mois de son programme de rachat d'actifs obligataires, dont le terme estimatif est pour l'heure fin mars 2017.

Outre le risque politique, caractérisé le 4 décembre prochain par le référendum constitutionnel italien et la “ré-élection” présidentielle en Autriche, le mois prochain sera notamment placé sous le signe des banques centrales. Après la BCE, la Fed réunira son FOMC les 13 et 14 décembre, et elle devrait alors, de l'avis quasi-unanime (93,5%, selon l'indicateur FedWatch), relever la fourchette de son principal taux directeur d'un quart de point.

Plus près de nous, et à la veille du jeudi de Thanksgiving qui sera férié demain aux Etats-Unis, les cambistes guetteront notamment les commandes de biens durables, les ventes de logements neufs, avant le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed (celle du 20 et 21 septembre) dans la soirée

“Les nombreux indicateurs économiques américains qui vont ponctuer la séance devraient confirmer le panorama d'une économie américaine en bonne santé, mais qui est en fin de cycle économique”, se risquent les analystes de Saxo Banque. Sauf, peut-être, si le “president elect” Donald Trump parvient à concrétiser son programme de relance budgétaire massive.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux