Devenu sans fil, le matériel audio s'offre une nouvelle jeunesse

le
0
Devenu sans fil, le matériel audio s'offre une nouvelle jeunesse
Devenu sans fil, le matériel audio s'offre une nouvelle jeunesse

Avec des design audacieux et des produits variés, le marché des équipements audio connaît une nouvelle jeunesse, répondant au désir du public d'écouter de la musique partout et tout le temps.Sobre et discret pour être quasiment invisible ou flashy et stylisé afin de se faire remarquer, les haut-parleurs se déclinent sous toutes les formes et nuances au salon de l'électronique grand public IFA de Berlin, qui ouvre ce vendredi au public (jusqu'au 11/09). Les écouteurs et autres barres de son aussi."Avant vous preniez votre café assis, maintenant vous le prenez à emporter. C'est pareil pour le son, il devient mobile. Maintenant, nous avons la possibilité d'écouter notre musique partout", résume Alexander Dehmel, du cabinet d'études Gartner.La dématérialisation de la musique, désormais stockée sur son smartphone ou son ordinateur, a désencombré les étagères de leurs CD et offert au matériel audio une pléthore de nouvelles possibilités, encore accrue par la communication sans fil des appareils entre eux."Il y a un changement complet de comportement des consommateurs, une nouvelle façon d'écouter de la musique", sans contrainte et sans câble, souligne Fiede Schillmöller, de la filiale allemande de l'américain Sonos, spécialisée dans les systèmes audio sans fil pour la maison.En Allemagne, déjà 35% des ventes de matériel audio sont des appareils ayant accès à internet, certains fabricants n?intégrant même plus de lecteur CD ou de tuner radio dans leurs chaînes-hifi, fait remarquer le cabinet Deloitte. Une ampoule haut-parleurDans un univers de l'électronique grand public submergé par l'afflux incessant de nouveautés, les produits audio sont un des secteurs qui marchent le mieux. L'expansion des technologies de communication sans fil, que ce soit Wi-Fi, Bluetooth ou NFC, ne fait qu'accélérer le mouvement.Autre originalité, au-delà des grands noms comme Pioneer, Yamaha, Sony et consorts, le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant