Devenir propriétaire pour 10 euros devient possible

le
1
Simpatico, une agence de communication du sud de la France propose des biens immobiliers à la loterie. Villas et appartements peuvent se remporter avec une mise de départ de seulement 10 euros.

Propriétaires d'une villa de 110 mètres carrés pour 40 euros. C'est ce qui est arrivé à une jeune couple d'Istres, dans les Bouches-du-Rhône, en mai dernier. Ces derniers avaient participé à la tombola immobilière organisée par Simpatico, une agence de communication de la région. Un concept unique en France qui séduit de plus en plus de participants. Avec une mise de départ de 10 euros, l'agence offre encore la possibilité de remporter cinq biens dont une villa de 700.000 euros à Marseille ou encore un T2 à Aix en Provence d'une valeur de 320.000 euros.

Cette tombola fonctionne sur le principe de la vente participative, déjà utilisée aux Etats-Unis. A l'origine du concept se trouve Léonard Simpatico, un spécialiste de l'immobilier. «Nous partons du constat que les propriétaires ont du mal à vendre. Cela leur prend 8 à 12 mois. Les acheteurs, de leur côté, ont du mal à obtenir un crédit. Il y a aujourd'hui 40% de refus de dossier de la part des banques! Les prix sont également très élevés. Plutôt que de subir la crise, nous avons essayé de trouver une solution alternative», explique Laetitia Palermo, directrice de la communication.

Ces biens sont achetés par l'agence, frais de notaires inclus, à des particuliers. Ils sont ensuite mis en loterie sur le site internet de Simpatico. Les participants intéressés par une propriété doivent créer un compte et payer leur premier ticket à 10 euros. Pour multiplier leurs chances de gagner, ils peuvent acheter un maximum de 5 tickets par compte et par mois, une limite qui vise à les «protéger contre le risque d'addiction». Lorsque le montant du bien tous frais compris (frais de notaire et frais de fonctionnement) est atteint, un huissier tire au sort le nom du gagnant qui devient propriétaire sans le moindre frais. Le délai d'attente entre le début de la tombola et le tirage au sort prend donc plusieurs mois.

«Il y a un vrai esprit communautaire»

D'après Laetitia Palermo, le concept était simple mais difficile à mettre en place d'un point de vue légal. Puisqu'il s'agit d'une loterie et non d'un jeu de hasard, Simpatico a été dans l'obligation de mettre en place dans son règlement un remboursement des sommes engagées à ceux qui n'ont pas la chance d'être tirés au sort. A condition que ces derniers en fassent la demande par écrit. Les remboursements sont opérés à partir des sommes récoltées, restées bloquées dans un compte séquestre. Bien que seuls 8% de ceux qui ont tenté leur chance et perdu ont rempli le formulaire de remboursement, ce n'est pas sur ces «oublis» que Simpatico fait ses marges mais sur la commission d'environ 20% correspondant aux frais de fonctionnement récoltés pendant la tombola. «Nous remarquons que les participants jouent le jeu. Le remboursement est là parce que la loi l'exige mais ils savent que si tout le monde le demande, le concept s'arrête. Il y a un vrai esprit communautaire», explique Laetitia Palermo.

L'agence compte 25.000 participants par bien avec pour objectif d'atteindre les 50.000 pochainement. «Une nouvelle rubrique sera aussi lancée sur le site dans laquelle nous mettrons en ligne les biens que nous avons présélectionnés et qui permettra aux participants de voter pour celui qu'ils voudront en loterie», annonce Laetitia Palermo. De plus en plus de «joueurs» étant originaire d'autres régions que les Bouches-du-Rhône voire même d'autres pays, un réseau de franchises verra le jour en France mais aussi en Europe pour élargir l'offre des biens proposés. Une première agence ouvrira ses portes en août prochain à Montpellier.

LIRE AUSSI:

» Le montant des crédits immobiliers a chuté d'un tiers au premier semestre

» S'offrir un petit coin de paradis sur une île

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • splaissy le jeudi 16 aout 2012 à 19:28

    C'est INTERDIT ! combien de fois devra t'on le répéter pour que BOURSO ou le FIGARO cesse de donner du crédit à de telles bêtises..