Devenir propriétaire de diamants pour 20 euros

le
9
Une nouvelle plateforme, Investdiamond.com, propose l'achat et la vente de diamants d'investissement en ligne à des prix bas pour diversifier son épargne. Une première.

Diversifier son épargne avec «une part d'éternité». C'est ce que propose Investdiamond.com, un nouveau site qui se présente comme la première plateforme mondiale de diamant physique d'investissement. Lancé par Aucoffre.com, déjà spécialisé dans l'achat et la vente en ligne d'or et d'argent physique, le site promet aux particuliers et aux professionnels d'acquérir des diamants aux «prix et taux les plus bas du marché».

Le principe: proposer l'achat de lots composés d'une trentaine ou d'une cinquantaine de diamants dont le poids varie de 0,5 à 2 carats. Les investisseurs deviennent ainsi co-propriétaires de pierres précieuses. «Nous proposons l'achat de lots plutôt que des diamants seuls car cela permet de lisser les prix. Ainsi, pour 20 euros, on peut devenir propriétaire d'une fraction de ce lot qui correspond à 0,001 carat», explique Jean-François Faure, président de la plateforme. «Cela permet aussi aux investisseurs de devenir propriétaires de diamants pour moins de 5000 euros et donc, d'être exonéré de taxe. Enfin, le lot permet de réduire la volatilité de la cotation», ajoute ce dernier.

Les diamants proposés à la vente viennent tous d'un intermédiaire basé à Anvers. Aucun diamant venant de l'extérieur n'est proposé à la vente sur la plateforme. D'une forme octogonale baptisée Kcut, ils sont certifiés par l'IGI, un laboratoire indépendant reconnu dans le monde, et respectent le processus de certification international de Kimberley. Leur cours est publié chaque semaine.

Les diamants achetés sont gardés dans des coffres Suisse en zone franche et sont donc exonérés de TVA. Les investisseurs qui le souhaitent peuvent récupérer le produit de la vente par virement directement sur le compte bancaire. Pour ceux qui veulent du physique, il est possible de se faire livrer les pierres d'Anvers ou d'utiliser les fonds pour acheter des pierres chez des partenaires. «Mais le client paiera dans ce cas la TVA et risque une décote à la revente», précise Investdiamond.com.

Les fondateurs du site, qui se donnent pour objectif de démocratiser le diamant, estiment que la pierre précieuse constitue un moyen de diversifier son épargne aussi intéressant que l'or. «Le diamant est une valeur refuge qui résiste aux crises, une monnaie d'échange internationale. C'est un produit rentable: ses cours ont explosé et cela devrait se poursuivre car la production est faible et la demande forte», souligne Jean-François Faure. Le marché est en effet porté par la Chine qui deviendra le premier consommateur de diamant en 2015. La demande mondiale devrait augmenter de 6% par an jusqu'en 2020 selon les analystes. «C'est aussi un actif très liquide qui n'est pas géré par une institution financière ou étatique», souligne Jean-François Faure.

Autre atout de la pierre précieuse: sa fiscalité. En tant que produit d'investissement, elle entre la catégorie des «bijoux et assimilés». A la revente, deux régimes s'imposent: une taxe forfaitaire de 5,5% ou une taxe de 34,5% sur la plus-value réalisée avec exonération totale au bout de 12 ans de détention.

Pour les particuliers, le diamant représente donc une alternative aux actifs financiers classiques défensifs. D'après une étude Ifop publiée ce mardi, la confiance des Français à l'égard de ces produits, assurance-vie et dépôts sur compte bancaire en tête, diminue fortement. Six Français sur dix craignent une faillite bancaire et 83% redoutent la mise en place d'un prélèvement sur l'épargne. «Les Français veulent un actif tangible, débancarisé, liquide, stable et qui ne fait pas faillite. Le diamant correspond à ces critères mais 76% d'entre eux disent ne jamais avoir entendu parler du diamant d'investissement!», s'étonne le fondateur du site. Jean-François Faure promet un avenir doré à son site. Deux cents investisseurs se sont déjà laissés tenter. Il vise les 1000 clients courant janvier. A cette date, Investdiamond.com se sera lancé à la conquête du premier marché pour le diamant: les États-Unis.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pelochon le mardi 3 déc 2013 à 21:33

    er3dw complétement à côté de la plaque, il est temps de sortir de l'hibernation qui a duré au moins 6 ou 7 ans !!

  • roulio86 le mardi 3 déc 2013 à 20:06

    Vous dites n'importe quoi, perso je suis membre de aucoffre et je possède de l'or ce Site est très bien, je peux vendre ou acheter avec dépôt en coffre ou le récupérer . Quant à la taxation elle n'est pas de 8%, cela dépend si vous avez des jetons ou autre qui ne sont pas taxés....avant de dire n'importe quoi on se renseigne...

  • er3dw le mardi 3 déc 2013 à 18:37

    A une époque il y a dejà eu un certain nombre de pigeons qui se sont fait avoir mais comme de nouveaux pigeons sont nés il faut bien essayr de les attraper. Fuyez ce genre d'attrape nigaud à mois que vous soyer un expert.regardez l'or il fallait se préciper pour en acheter à 1500$ aujourd'huiilne vaut plus que 1000$ et encore il faut payer 8% d'impot sur ces 1000$. Comptez votre perte

  • lsleleu le mardi 3 déc 2013 à 18:10

    encore une affaire en or (non en diamant)...

  • ks81 le mardi 3 déc 2013 à 18:05

    >sergemopca c'est clair et net !

  • M3155433 le mardi 3 déc 2013 à 17:40

    "Acheter des grands vins pour diversifier votre patrimoine" ..... c'est du meme acabit. Si l'on est un fin connaisseur , ok , sinon la De Beers et compagnie vont se frotter les mains

  • sergemop le mardi 3 déc 2013 à 17:26

    maintenant que tous le monde c'est fait avoir en achetant de l'or au-dessus des 1500$, ils vont attirer les pigeons sur des diamants. En attendant quand ils vendaient de l'or ils achetaient des actions au plus bas en 2009.

  • gnapi le mardi 3 déc 2013 à 17:18

    Comme pour l'or, ils ont déjà essayé d'acheter qqch en direct avec ? on leur rend comment la monnaie ?En cas de défaut majeur d'un état il lui suffira d'édicter des lois controlant les transactions et la détention de matiéraux "stratégiques". Cela a déjà été fait.

  • gnapi le mardi 3 déc 2013 à 17:13

    20 000 EUR le carat ... et encore pour en pièces détachés. Lol !C'est bon pour les gogos qui n'ont jamais acheté de vrais diamants.Et les lots ils ont quoi comme qualité ?Comme si on faisait un lot de vin sans indiquer la qualité. Un D vvs1 n'a rien à voir avec du G s2. La taille joue aussi sur le prix !