Développer l'actionnariat salarié pour doper son business

le
0
L'association patronale CroissancePlus a fait du développement de l'actionnariat salarié l'un de ses chevaux de bataille pour le budget 2014. Elle demande notamment que l'intéressement et la participation soient étendues aux entreprises de moins de 50 salariés.

CroissancePlus a trouvé son credo pour la prochaine loi de finances. Outre que de travailler à une baisse de la taxation des entreprises, l'association patronale - aujourd'hui présidée par Stanislas de Bentzmann, le coprésident de Devoteam - milite pour des mesures en faveur de l'actionnariat salarié. Son argumentaire? Simple comme bonjour: l'actionnariat salarié est bon pour le chiffre d'affaires. Selon le Centre d'analyse stratégique (CAS), les entreprises qui ont mis en place l'actionnariat salarié ont il est vrai une performance sociale 52 % supérieure à celles qui ne l'ont pas fait. Même constat aux États-Unis où une étude réalisée par Douglas Kruse et Joseph Blasi, de la Rutgers University, démont...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant