Développement de la filière caoutchouc au Gabon

le
0
(Commodesk) Olam a annoncé lundi 19 mars la signature d'un partenariat avec le gouvernement gabonais pour développer la culture de caoutchouc dans le pays. Le groupe singapourien et l'Etat africain créeront une joint-venture, dont ils détiendront respectivement 80% et 20% des parts. La surface initiale des plantations, en 2013, sera de 28.000 hectares, avant d'être progressivement étendue à 50.000 hectares d'ici à 2019. D'après Olam, le Gabon offre le potentiel pour développer la culture d'hévéa à grande échelle : grande disponibilité de terres, conditions climatiques et qualité des sols. Olam table sur un rendement de 2 à 2,2 tonnes de latex par hectare, contre 2,25 en Malaisie, le premier producteur mondial, pour une production annuelle de 62.000 tonnes.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant