Devant le Congrès, le pape plaide pour l'abolition de la peine de mort

le
0

WASHINGTON, 24 septembre (Reuters) - François, premier pape à s'exprimer devant le Congrès américain, a plaidé jeudi dans son discours en faveur de l'abolition de la peine de mort, qui est toujours appliquée dans nombre d'Etats des Etats-Unis. Il a demandé aussi aux membres du Congrès de rejeter tout "esprit d'hostilité" envers l'immigration et de traiter les immigrants avec humanité, dans un esprit de justice et de fraternité. "Bâtir une nation nécessite de reconnaître que nous devons avoir constamment affaire à autrui, que nous devons rejeter tout esprit d'hostilité(...)", envers l'immigration, a dit le souverain pontife, âgée de 78 ans, qui a été reçu mercredi par Barack Obama à la Maison blanche et effectue le premier voyage aux Etats-Unis de son pontificat. (Philip Pullella; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant