Deuxième offre de reprise pour les dessous Lejaby

le
0
Un groupe britannique propose de racheter la marque française de lingerie en redressement judiciaire. Aubade aurait également étudié ce dossier, avant de renoncer in extremis.

C'est un bien mystérieux candidat qui vient de déposer une offre de reprise de Lejaby, célèbre marque de lingerie placée fin octobre en redressement judiciaire et dont le sort sera fixé le 22 décembre au tribunal de commerce de Lyon. Il s'agit de la société de droit britannique Pacific Junction Corporation, qui agirait, selon le site Internet Les Échos, pour le compte d'une société française en cours d'élaboration. Cette offre, déposée au-delà de la date limite du 30 novembre fixée par le tribunal de commerce, est soumise à la recevabilité du juge commissaire.

Actionnaire de sociétés spécialisées dans les énergies renouvelables, Pacific Junction Corporation est le deuxième candidat à se déclarer, après la société grenobloise Phoenix, filiale du groupe Abcia. Spécialisé dans le redressement d'entreprises en difficulté, Abcia propose de conserver 135 des 430 emplois français de Lejaby. Le groupe (160 millions d'euros de chiffre d'affaires et 12 millions

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant