Deuxième mission de l'année réussie pour une fusée Ariane 5

le
0

KOUROU Guyane (Reuters) - Le lanceur européen Ariane 5 a mis samedi soir sur orbite géostationnaire les satellites de télécommunications Astra 5B pour le compte de l'opérateur du Luxembourg SES et Amazonas 4A pour l'opérateur espagnol Hispasat, annonce Arianespace.

Il s'agit de la deuxième mission de l'année réussie pour le lanceur Ariane 5.

Le décollage s'est déroulé à 19h04 heure locale (22h04, GMT) depuis le centre spatial guyanais à Kourou.

Vingt-sept minutes et trois secondes plus tard, le lanceur européen se séparait du satellite Astra 5B pour le compte de SES.

D'une masse de 5,755 tonnes, Astra 5B a été construit par Airbus Defence & Space. Il fournira pendant quinze ans en Europe des services de télédiffusion directe DTH (direct-to-Home), de distribution par câble et d'alimentation des réseaux de télévision numérique terrestre (TNT).

Astra 5B embarque également une charge utilisable par le système Egnos (European Geostationary Navigation Overlay Service), un service ouvert au public visant à améliorer la précision des données de localisation GPS.

Trente-quatre minutes et 37 secondes après le lancement, Ariane a placé sur orbite Amazonas 4A pour le compte de l'opérateur espagnol Hispasat. Fabriqué par le constructeur américain Orbital Sciences Corporation et d'une masse d'environ trois tonnes, Amazonas 4A proposera pendant quinze ans des services de télécommunications pour l?ensemble du continent sud-américain.

"Il faut donner à l'Amérique latine des capacités supplémentaires en vue de la Coupe du monde de football (ndlr, en juin prochain au Brésil)", a déclaré la présidente d'Hispasat, Elena Pisonero.

Le lanceur européen en est à sa 217e mission depuis son vol inaugural, en 1979, la 73e pour une fusée de type Ariane 5. Le prochain rendez-vous au centre spatial guyanais aura lieu le 3 avril. Un lanceur Soyouz placera sur orbite Sentinel-1A, premier satellite de la constellation européenne d?imagerie radar Copernicus.

(Franck Leconte, édité par Eric Faye et Henri-Pierre André)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant