Deux voyous tués à Nice : la PJ exploite les videos de la ville

le
0
L'enquête sur la fusillade de ce vendredi privilégie la piste de la vieille querelle entre voyous. Les deux victimes décédées étaient fichées au grand banditisme.

La police judiciaire de Nice s'est vue confier l'enquête sur la fusillade qui a fait deux mort et un blessé vendredi. Les deux victimes décédées, Stéphane Tixier et Amadéo Titeux, étaient fichés au grand banditisme et avaient déjà été condamnées par le passé. La troisième victime a été blessée à la jambe et transportée à l'hôpital Saint-Roch de Nice.

Le tireur est arrivé sur le scooter conduit par un complice. Il s'est présenté à 7h20 encagoulé et casqué devant des étals de fruits et légumes du Marché d'intérêt national de la ville (MIN), où travaillaient ceux qu'il est venu abbattre de sang froid à l'arme automatique.

Des témoins ont fait une description vestimentaire du tireur et de son complice qui conduisait le deux roues.

Expédition macabre

Le maire de Nice, Christian Estrosi, s'est rendu sur place. Les enregistrements vidéos de la ville de Nice dans la partie ouest de l'agglomération sont actuellement visionnés pour rechercher les éventue

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant