Deux voitures piégées au Yémen, 25 morts

le
0

SANAA, 16 décembre (Reuters) - Deux attentats à la voiture piégée ont fait 25 morts mardi à Radaa, dans la province d'Al Baïda, dans le centre du Yémen, ont annoncé les autorités et les secours. La première bombe a explosé près d'un barrage contrôlé par des miliciens chiites houthis, au passage d'un car scolaire. Quinze élèves qui se trouvaient à bord du véhicule ont été tués. La deuxième voiture piégée a fait dix morts près du domicile d'un responsable local réputé proche des Houthis. Radaa est un bastion des extrémistes sunnites d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa). Les miliciens houthis ont pris le 21 septembre le contrôle de la capitale Sanaa. Mardi, ces miliciens ont empêché le nouveau chef de l'armée yéménite, le général Hussein Khairan, nommé la semaine dernière par le président Abd-Rabbou Mansour Hadi, de s'installer dans ses bureaux. Les Houthis reprochent au président Hadi de ne pas agir contre la corruption, voire de la favoriser. (Mohammed Ghobari, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant