Deux villes imposent une fermeture anticipée à des commerces

le
0
Les villes de Saint-Denis et Villeneuve-Saint-Georges, en région parisienne, obligent les commerces de certains quartiers à fermer tôt dans la soirée pour empêcher les bars clandestins et diminuer l'insécurité.

Empêcher les bars clandestins et réduire les nuisances. Voilà l'objectif affiché par les mesures restrictives prises il y a quelques semaines par les villes de Saint-Denis (93), et Villeneuve-Saint-Georges (94), et rapportées par Le Parisien. Dans certains quartiers de ces deux communes, obligation est donnée aux commerçants de fermer tôt dans la soirée. À 20 heures à Saint-Denis, où bars et restaurants peuvent rester ouverts, exceptés cinq établissements spécifiques ; 22 heures à Villeneuve-Saint-Georges, y compris pour les établissements de restauration. En cas de non-respect, les commerçants s'exposent à des amendes et des fermetures administratives.

«Ces établissements n'ont pas une pratique normale», explique au Figaro David Proult, ad...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant