Deux Ukrainiens condamnés pour "terrorisme" en Russie

le
0

ROSTOV-SUR-LE-DON, Russie, 25 août (Reuters) - Accusé d'avoir commis des attentats terroristes en Crimée, un réalisateur ukrainien, Oleg Sentsov, a été condamné mardi à vingt ans de détention dans une colonie pénitentiaire par un tribunal militaire de Rostov-sur-le-Don, dans le sud-ouest de la Russie. Un autre accusé, le militant ukrainien Alexandre Koltchenko, a été condamné à dix ans de prison. Né en Crimée, péninsule ukrainienne annexée l'an dernier par la Russie, Oleg Sentsov a plaidé non coupable et a dénoncé un procès politique. L'Union européenne a affirmé que ce procès violait le droit international et le département d'Etat américain a dénoncé un "clair déni de justice". Le parquet russe accuse Sentsov d'avoir organisé un "groupe terroriste" en Crimée après l'annexion de la péninsule par Moscou en mars 2014. Le parquet avait requis 23 ans de détention contre Sentsov et 12 ans contre Koltchenko. L'avocate du réalisateur, Svetlana Sidorkina, a annoncé qu'elle ferait appel du jugement auprès de la Cour suprême de Russie et de la Cour européenne des droits de l'homme. Dans un message sur sa page Facebook, le président ukrainien Petro Porochenko écrit: "Un jour viendra où ceux qui ont organisé ce prétendu procès se retrouveront eux-mêmes sur le banc des accusés". Selon l'accusation, Sentsov et Koltchenko sont responsables de deux incendies criminels en avril et mai 2014, dont l'un a visé des bureaux de Russie unie, le parti au pouvoir en Russie. Les deux hommes étaient également accusés d'avoir voulu faire sauter un monument à la gloire de Lénine. (Sergei Pivovarov à Rostov, Gabriela Baczynska à Moscou, Richard Balmforth et Natalia Zinets à Kiev; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant