Deux tiers des Français réduisent leurs dépenses auto

le
8
Une étude de l'institut TNS Sofres montre que 58% des français motorisés ont diminué leurs dépenses automobiles.

Crise économique oblige, 58% des Français baissent leurs dépenses automobiles. Selon l'étude réalisée par TNS Sofres pour le site Aramisauto.com, l'achat de voiture low-cost représente une alternative à la crise pour 86% des Français. La recherche d'une bonne affaire et d'un bon rapport qualité/prix sont des priorités pour le consommateur. «Les automobilistes se tournent vers de nouvelles alternatives, changent leurs comportements d'achat et de conduite.» déclare Guillaume Paoli, directeur général d'Aramisauto.com

Les différents moyens alternatifs de mobilité que sont l'auto-partage ou le covoiturage sont bien connus des Français. Les automobilistes sont toutefois attachés à l'achat d'un véhicule. C'est d'ailleurs la meilleure option pour 86% des sondés. Le modèle de possession individuel est perçu comme le plus économique et le plus pratique.

Afin de réduire les dépenses automobiles, plus de deux tiers des personnes intérogées affirment avoir changé leurs habitudes. Ainsi, 58% des sondés ont limité le nombre de leurs déplacements, 50% ont adopté une conduite éco-responsable et 40% ont limité le nombre de kilomètres parcourus. Le taux d'utilisateurs des transports en commun et du vélo restent assez marginaux avec respectivement 18% et 28%.

Le low-cost, solution privilégiée

Selon l'étude, neuf Français sur dix considèrent que «les véhicules low-cost sont une solution pertinente face à la crise». Les perspectives pour les marques low-cost sont bonnes, en témoigne les bons résultats de Dacia. «Avec Dacia, Renault exerce un monopole sur le secteur automobile low-cost en France. La qualité de ces véhicules est donc garantie, au niveau standard du marché» affirme Guillaume Ginet, directeur d'études du département automobile de TNS Sofres. Et d'ajouter: «Si les automobilistes sont attachés à l'aspect sécuritaire du véhicule, ils sont majoritairement prêts à faire un compromis sur le confort, l'équipement et la finition.»

Cher à Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, le Made In France l'est aussi aux automobilistes français. 51% des personnes sondés sont attachées aux marques françaises. Invoquée par 63% des Français, la première raison d'attachement aux marques françaises est «d'éviter les délocalisations et préserver les emplois». Fait nouveau, les consommateurs s'intéressent au lieu de fabrication des véhicules: «63% des sondés sont attachés à ces marques par patriotisme économique. Cependant, un Français sur deux est prêt à se tourner vers l'étranger, car le prix reste le critère absolu de choix. Les standards de qualités étrangères se sont améliorés et les Français ont confiance dans les législations sur le niveau minimal de sécurité des véhicules (Euro NCAP par exemple).» explique Guillaume Ginet.

Selon lui, «la baisse des dépenses automobiles risque de se confirmer dans les mois à venir, tant que le pouvoir d'achat n'évoluera pas positivement et que les prix à la pompe continueront à augmenter». Une mauvaise nouvelle lorsqu'on sait que 77% des Français vont reporter l'achat d'une voiture.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gueho1 le mercredi 19 juin 2013 à 19:23

    La voiture, une vache à lait pour l'état. Une dépense presque obligatoire pour les non- citadins. Des prix sur les fournitures, intolérables de la part des garagistes. Je viens de faire une vidange, à lieu seul, le filtre gasoil = 60 Euros H.T.. Quand on sait le tarif d'achat pour ce genre de filtre, la marge est dès plus grasse. Fort heureusement, l'Europe, bientôt, y mettra fin à ce monopole bien français.

  • gnapi le lundi 10 juin 2013 à 16:39

    Réduction des dépenses aussi pour les loisirs, le textile, le high-tech, etc ...Vont pas être à la hauteur des attentes les rentrées de TVA ... déjà que celle des droits de mutation font stresser les municipalités.

  • vxboucau le lundi 10 juin 2013 à 11:03

    pour ceux qui ont tout compris ; il y a F..i et a 2 euros par mois , c est tolerable non ?

  • titide le lundi 10 juin 2013 à 11:00

    et les portables à plus de 600 euros sont toujours en rupture de stock !!!!

  • titide le lundi 10 juin 2013 à 10:58

    les voitures étrangeres sont aussi cheres que les voitures françaises.Ceux qui roulent en voiture étrangére ne doivent pas se plaindre de la baisse du pouvoir d'achat ou du chomage !!!un peu d'intelligence ne fait pas de mal !!!!

  • khmane08 le lundi 10 juin 2013 à 10:41

    et comme tout tourne autour de l'automobile

  • dgui2 le lundi 10 juin 2013 à 10:39

    Chic alors ! Il n'y a qu'à doubler le prix du litre de carburant, les péages et les assurances auto. Comme cela, je pourrai plus facilement rouler le WE...

  • calippe3 le dimanche 9 juin 2013 à 22:36

    Quand on augmente les impôts, à quoi s'attendre sinon à limiter les dépenses