Deux tiers des Français ont une mauvaise opinion des syndicats

le
1
    PARIS, 28 février (Reuters) - Deux tiers des Français (65%) 
ont une mauvaise opinion des organisations syndicales et une 
majorité (59%) ne leur font pas confiance pour défendre les 
intérêts des salariés, selon un sondage Odoxa pour Le 
Parisien-Aujourd'hui en France publié dimanche. 
    Pour les personnes interrogées, les syndicats sont "trop 
politisés" (77%), "trop nombreux" (68%), "éloignés des réalités 
du terrain" (59%) et "démagogiques" (57%). Ils sont toutefois 
jugés "utiles" par une majorité du panel (56%).  
    Seuls 37% les trouvent "courageux" et "représentatifs des 
salariés", 36% "ouverts au dialogue" et 26% "efficaces".  
    Soixante-neuf pour cent des personnes interrogées estiment 
par ailleurs que les syndicats doivent "plutôt privilégier la 
recherche de solutions négociées et de propositions" plutôt que 
la "défense des droits des salariés par la lutte" (31%). 
    Le sondage a été réalisé le 25 février sur internet auprès 
d'un échantillon de 996 Français représentatifs de la population 
française âgée de 18 ans et plus. 
 
 (Marine Pennetier, édité par Nicolas Delame) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patr.fav il y a 9 mois

    Aujord'hui ils appartiennent plus à de partis politiques et ne défendent pas les intérêts des salariés dans l'entreprise en plus certains vont au sindycat pour se planqué parce que certains sont des tire aux flanc et mangent dans la mains du patron.