Deux Tibétains condamnés pour incitation à l'immolation

le
0
Accusés d'avoir «incité» d'autres Tibétains à s'immoler par le feu, un moine boudhiste a été condamné à la peine de mort avec sursis et son neveu à dix ans de prison. Une première.

Correspondant à Pékin

C'est l'arme de dernier recours pour tenter de mettre fin aux suicides en série de Tibétains. Pékin a infligé mercredi de lourdes condamnations à un moine bouddhiste et à son neveu, accusés d'avoir «incité» d'autres Tibétains à s'immoler par le feu. C'est la première fois que des suspects sont condamnés pour un tel motif.

Lorang Konchok, 40 ans, a été condamné à la peine de mort avec deux ans de sursis, ce qui revient en général en Chine à la prison à perpétuité. Et son neveu Lorang Tsering, âgé de 31 ans, a lui reçu une peine de dix années de prison. Ils sont accusés par le tribunal d'Aba, dans la province du Sichuan, d'avoir «convaincu» ou «contraint» huit autres personnes au sacrifice suprême. Trois d'entre elles seraient mortes après a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant