Deux têtes de porc déposées devant une mosquée à Montauban

le
5
DEUX TÊTES DE PORC DÉPOSÉES DEVANT UNE MOSQUÉE À MONTAUBAN
DEUX TÊTES DE PORC DÉPOSÉES DEVANT UNE MOSQUÉE À MONTAUBAN

TOULOUSE (Reuters) - Deux têtes de cochon et du sang ont été découverts mercredi matin devant la mosquée Salam de Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, a-t-on appris auprès de la municipalité.

Les services de police et la mairie ont été prévenus par les responsables de la mosquée, a expliqué Benjamin Provost, chef de cabinet du maire de Montauban. Les deux têtes avaient été disposées sur les colonnes de l'entrée de la mosquée.

"Le sang est en cours d'analyse, et la police a effectué divers prélèvements", a ajouté Benjamin Provost.

La mosquée Salam se situe dans le quartier de la gare de Montauban. Il s'agit d'un bâtiment dont l'apparence ne suggère en rien un édifice religieux. Dans un communiqué, Brigitte Barèges, maire de la ville, dénonce "un acte odieux et blasphématoire", en pleine période du ramadan.

Guillaume Serriès, édité par Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wanda6 le mercredi 1 aout 2012 à 17:43

    Voilà la différence entre nos élus (politiquement correcte) et nous !

  • csanta le mercredi 1 aout 2012 à 17:07

    mais le delit de crime existe, ils assassinent des chretiens partout mais on rale pour deux tetes de porc! quand est ce que la France va aussi se soulever de tous ces assassinats de chretiens partout dans le monde? stop à l islam, il est grand temps

  • bordo le mercredi 1 aout 2012 à 16:36

    Le délit de blasphème n'existe plus. À force d'exaspérer tout le monde avec leur simagrées, ils feraient mieux de se faire discrets comme il convient dans un pays laïque.

  • bercam01 le mercredi 1 aout 2012 à 16:19

    Qu'ils arrêtent de nous gonfler avec leur ramdam de m... leur religion à la c... leur voilées hystéro et qu'ils aillent se faire voir en Syrie où on a davantage besoin d'eux !!!

  • bercam01 le mercredi 1 aout 2012 à 16:18

    Une manière de dire : "Ici, c'est la France, pays de tradition gauloise et charcutière"... et non le Frankistan, pays d'esclaves !