Deux sondages contradictoires avant les législatives en Grèce

le
0

ATHENES, 16 septembre (Reuters) - Deux sondages publiés mercredi donnent des prévisions contradictoires pour les élections législatives de dimanche, l'un donnant à la gauche sortante une avance de quatre points sur les conservateurs tandis que l'autre donne un léger avantage à ces derniers. La plupart des sondages de ces dernières semaines placent les deux formations pratiquement au coude-à-coude. Un sondage ProRata pour le journal de gauche Efimerida ton Syntakton donne au parti de la gauche radicale du Premier ministre démissionnaire Alexis Tsipras 28% des intentions de vote, contre 24% aux conservateurs de Nouvelle démocratie (ND) de Vangelis Meimarakis. Un second sondage, réalisé par l'université de Macédoine pour Skai TV, crédite Nouvelle démocratie de 30% des suffrages et Syriza de 29,5%. Ce n'est que la quatrième fois sur les 22 sondages de ce mois-ci que ND devance Syriza et la seconde depuis le 4 septembre. Les deux enquêtes intègrent les réactions complètes des électeurs au dernier face-à-face télévisé de la campagne qui a opposé, lundi, Alexis Tsipras et Vangelis Meimarakis. Le précédent sondage Prorata du 11 septembre donnait à Syriza une avance de cinq points de pourcentage. Les deux sondages de mercredi donnent le parti d'extrême-droite Aube dorée en troisième position suivi par le KKE (communistes), les socialistes du Pasok et les centristes de To Potami. Tous sont crédités d'environ 5% des intentons de vote. Les indécis sont entre 6 et 15%. (Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant