Deux somnifères  bientôt retirés du marché

le
0
Les usagers de ces médicaments pourront anticiper leur sevrage.

Avec un arrêt programmé au 27 octobre 2011 pour Noctran et au 10 janvier 2012 pour Mépronizine, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) veut éviter tout sevrage brutal, susceptible de provoquer des troubles du sommeil. «Ces médicaments correspondant à une association de substances actives à longue durée d'action, le risque d'accoutumance, de dépendance avec phénomène de rebond d'insomnie en cas d'arrêt brutal et d'effets indésirables est plus important qu'avec d'autres hypnotiques (somnifères) à durée d'action courte, notent le Pr Patrick Lévy (Centre du sommeil, CHU de Grenoble) et le Dr Danielle Teszner, spécialiste du sommeil (CHU Créteil). C'est pourquoi ces deux spécialités sont aujourd'hui retirées du marché. » Le risque est d'autant plus grand que leur prescription concerne une grande majorité de plus de 50 ans (d'après les remboursements effectués par l'assurance-maladie en 2010).

La bonne nouvelle, c'est que

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant