Deux soldats maliens tués par une mine près de Diabaly

le
0

BAMAKO, 12 avril (Reuters) - Deux soldats maliens ont été tués et plusieurs autres ont été blessés dimanche dans l'explosion d'une mine au passage de leur véhicule, dans le centre du pays, a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense à Bamako. Le drame s'est produit dans la matinée près de Diabaly, à 500 km au nord-est de la capitale Bamako. Diabaly avait été le théâtre d'intenses combats en 2013 lorsque les forces maliennes et françaises avaient chassé les islamistes armés qui s'étaient emparés des deux tiers nord du pays un an plus tôt. L'intervention française a permis de chasser les islamistes des villes qu'ils tenaient, et une force de maintien de la paix de l'Onu s'est déployée depuis lors dans le nord du Mali. Mais des éléments des groupes islamistes armés se sont regroupés et continuent de mener de temps à autre des attaques, essentiellement dans le Nord. (Adama Diarra; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant