Deux soldats ivoiriens condamnés en lien avec l'attaque contre Grand-Bassam

le
0
    ABIDJAN, 5 août (Reuters) - Deux soldats ivoiriens ont été 
condamnés à dix ans de prison pour leur implication dans 
l'attaque revendiquée par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) 
qui a fait 19 morts le 13 mars dernier dans la ville balnéaire 
de Grand-Bassam, a annoncé le procureur militaire. 
    Les deux soldats, arrêtés le mois dernier, ont été jugés 
coupables tard jeudi soir d'association de malfaiteurs et 
infractions aux consignes, a précisé le colonel Ange Kessi. 
    Les deux hommes n'étaient pas poursuivis pour avoir 
participé directement à l'attaque djihadiste près d'Abidjan, 
mais étaient accusés de connaître des membres du commando et de 
ne pas en avoir informé leurs supérieurs. 
 
 (Ange Aboa; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant