Deux soldats indiens tués au Cachemire, selon New Delhi

le
0
    SRINAGAR, Inde, 6 novembre (Reuters) - L'armée indienne a 
accusé le Pakistan d'avoir bombardé dimanche des postes 
militaires le long de la "ligne de contrôle" au Cachemire et 
provoqué la mort de deux soldats.  
    Cinq autres personnes dont trois civils ont été blessées, 
a-t-elle ajouté, précisant avoir riposté en détruisant plusieurs 
positions pakistanaises.  
    Les incidents entre les deux puissances le long de la 
frontière qui traverse la région himalayenne se sont multipliés 
depuis la mort de 19 militaires indiens lors de l'attaque d'une 
base, le 18 septembre.  
    L'armée indienne procède depuis à des "frappes 
chirurgicales" de représailles côté pakistanais et les deux 
camps s'accusent mutuellement de violer le cessez-le-feu conclu 
en 2003. 
 
 (Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant