Deux soldats français blessés à Bangui

le
1

BANGUI (Reuters) - Deux soldats français de la force Sangaris ont été blessés aux jambes par l'explosion d'une grenade mercredi à Bangui, a annoncé un porte-parole militaire français dans la capitale centrafricaine.

Les deux soldats voulaient contrôler dans le quartier Combattants un homme qui a alors lancé vers eux une grenade, a précisé le capitaine Sébastien Isern.

L'ambassadrice des Etats-Unis à l'Onu, Samantha Power, était mercredi à Bangui où elle a rencontré la présidente par intérim, Catherine Samba-Panza.

Elle a appelé la communauté internationale à accélérer le versement de l'aide financière à la Centrafrique. Sur les 500 millions de dollars promis, seuls 29% ont été versés jusqu'ici, a déploré la diplomate américaine. "Nous devons faire plus, et le faire maintenant", a-t-elle insisté.

Le Conseil de sécurité des Nations unies doit voter jeudi une résolution sur la création d'une force de paix de près de 12.000 hommes qui doit être déployée en République centrafricaine d'ici la mi-septembre.

Il y a actuellement sur place 2.000 soldats français de Sangaris et 6.000 Africains de la Misca. L'Union européenne doit également envoyer 800 hommes à Bangui d'ici la fin du mois.

(Emmanuel Braun et Jean-Frederic Perriere avec Adrian Croft et Michelle Nichols; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le jeudi 10 avr 2014 à 00:20

    L'Islame en FRANCE ,c'est de celà que doit s'occuper notre Armée.On voit bien le résultat qui nous attend..