Deux soldats américains tués près de Mossoul, l'EI revendique

le
0
    WASHINGTON/BAGDAD, 13 août (Reuters) - Deux soldats 
américains ont été tués et cinq autres blessés pendant une 
opération de combat dimanche dans le nord de l'Irak, a annoncé 
l'armée américaine. 
    Dans un communiqué, l'armée dit enquêter sur cet incident 
qui ne serait pas lié, selon elle, à des tirs ennemis. 
    Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a de son côté 
revendiqué une attaque contre les forces américaines à l'ouest 
de Mossoul. Dans un communiqué diffusé sur internet, l'EI dit 
avoir tiré des roquettes Grad sur les positions américaines à 
l'est de Tal Afar, une ville encore sous son contrôle entre 
Mossoul et la frontière syrienne. 
    Les soldats faisaient partie de la coalition formée par les 
Etats-Unis pour lutter contre l'EI, précise le commandant de 
l'opération "Inherent Resolve", le général Stephen Townsend, 
dans le communiqué de l'US Army. 
     
 
 (Lucia Mutikani à Washington et Maher Chmaytelli à Bagdad; 
Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant