Deux sénateurs UMP de Paris partent en guerre contre Chantal Jouanno

le
0
Catherine Dumas et Philippe Dominati refusent que la ministre des Sports soit tête de liste aux sénatoriales dans la capitale.

Deux sénateurs UMP de Paris, Catherine Dumas et Philippe Dominati, partent en guerre contre Chantal Jou­anno et contre la fédération parisienne de l'UMP. Ils accusent la fédération, présidée par le député maire du XVe, Philippe Goujon, de favoriser la ministre des Sports qui souhaite être tête de liste aux sénatoriales de septembre. Dans cette bataille, Dumas et Dominati affirment avoir le soutien du Sénat, de l'UMP et même du chef de l'État. On avance, dans leur entourage, des propos qui auraient été tenus, de retour de Chine, par un conseiller de l'Élysée sur la fédération de Paris: «C'est la même eau qui soutient le bateau qui un jour peut le faire chavirer.» La commission d'investiture de l'UMP prévoit de se réunir mi-mai sur le cas toujours sensible de la capitale.

«Je ne peux plus me taire!», tonne pourtant Catherine Dumas. En pointe dans la défense des métiers d'art et de la gastronomie, la sénatrice dénonce «le système de fonctionnement opaque

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant