Deux Rwandais condamnés à perpétuité à Paris pour génocide

le
0
    PARIS, 6 juillet (Reuters) - La cour d'assises de Paris a 
condamné mercredi deux anciens bourgmestres (maires) rwandais à 
la réclusion criminelle à perpétuité pour génocide et crimes 
contre l'humanité en 1994 au Rwanda.  
    Tito Barahira, 65 ans, et Octavien Ngenzi, 58 ans, étaient 
accusés d'avoir agi comme "donneurs d'ordres", notamment, lors 
d'attaques qui ont ensanglanté en avril 1994 la commune de 
Kabarondo, où ils ont officié successivement.  
    Ils contestaient les faits qui leur étaient reprochés.  
    Leur condamnation est conforme aux réquisitions de l'avocat 
général.  
    Les deux hommes étaient jugés depuis huit semaines à Paris, 
en vertu de la compétence universelle de la France. 
 
 (Chine Labbé, édité par Simon Carraud) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant