Deux romans et un essai historique à découvrir

le
0

Chaque jeudi dans La Matinale, la rédaction du « Monde des livres » vous concocte une liste de lectures.

ROMAN. « Sens dessus dessous », de Milena Agus

C’est un huis clos dans un immeuble. Avec, pour personnages, les habitants qui montent et descendent comme le cours de leur moral ou les fluctuations de leurs affaires de cœur. A l’étage noble, il y a l’appartement de Mr Johnson, un violoniste américain affublé d’une épouse parvenue, qui le voit comme un raté et s’apprête à le quitter. En dessous, se trouvent les logements plus modestes, dont celui d’Anna, une incorrigible romantique qui fait le ménage chez le musicien. Entre les deux, Alice, une romancière, tient le journal des allées et venues. Comme toujours chez Milena Agus, chacun a son grain de folie. La spécialité de l’immeuble, ce sont les amours rêvées, compliquées, avortées, empêchées, décalées. Toujours un peu hors norme. Heureusement qu’Alice est là pour s’interroger sur les fondements de cette « norme », et corriger de sa plume pleine de grâce ce que le réel pourrait avoir de trop convenu ou de trop déprimant. Après le succès de Mal de pierres (2007, Liana Levi), l’écrivaine sarde Milena Agus signe un nouveau roman poétique et drôle sur les imprévisibles facéties de l’amour. Florence Noiville

Sens dessus dessous (Sottosopra), de Milena Agus, traduit de l’italien par Marianne Faurobert, Liana Levi, 160 p., 15 €.

ROMAN. « De nos frères blessés », de Joseph Andras

Le 14 novembre 1956, Fernand Iveton est arrêté pour avoir posé une bombe dans l’usine de gaz où il travaille. Non seulement la police est intervenue ava...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant