Deux policiers turcs tués dans un accrochage avec le PKK

le
0

DIYARBAKIR, Turquie, 6 septembre (Reuters) - Des affrontements avec les séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont fait deux morts et trois blessés dans les rangs de la police à Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie, a-t-on appris de sources proches du gouvernement. Les policiers ont essuyé un tir de roquette alors qu'ils tentaient de combler une tranchée creusée par les séparatistes dans le quartier de Sur. Ils ont ensuite lancé une offensive avec un appui aérien et le gouverneur local a décrété un couvre feu. Plus de 70 membres des forces de l'ordre et plusieurs centaines de séparatistes ont été tués depuis la fin, en juillet, du cessez-le-feu proclamé en 2012 par le PKK, selon Ankara. La journaliste néerlandaise Frederike Geerdink, correspondante à Diyarbakir et spécialiste de la question kurde, a par ailleurs été arrêtée dimanche, rapporte l'agence néerlandaise ANP. Elle avait déjà été interpellée en janvier pour "propagande terroriste". Deux reporters du groupe Vice News ont également été arrêtés la semaine dernière. Ils ont été remis en liberté jeudi, mais leur détention a attisé les craintes quant au respect de la liberté de la presse en Turquie. (Seyhmus Cakan, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant