Deux patients greffés «guéris» du sida

le
0
Deux hommes séropositifs ayant subi une greffe de moelle osseuse ne présentent plus de traces de VIH plusieurs mois après l'arrêt de leur traitement antirétroviral. » Les séropositifs qui l'ignorent alimentent l'épidémie

Même si la compréhension du phénomène est encore incompète, les résultats présentés mercredi lors d'un congrès international en Malaisie sont encourageants. Deux patients séropositifs ayant subi une greffe de moelle osseuse pour traiter un cancer du sang ne montrent plus de traces de VIH plusieurs semaines après l'arrêt de leur traitement antirétroviral. Ces résultats rappellent le cas du patient de Berlin, qui a lui aussi été «guéri» du sida après une greffe.

Tout en jugeant ces résultats «enthousiasmants», le Dr Timothy Henrich du Brigham and Women's Hospital à Boston, qui a suivi les malades, a rappelé qu'il était encore trop tôt pour les déclarer guéris. «Ils se portent très bien. Mais cela n'indique pas encore que ces hommes son...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant