Deux parents d'élèves sur trois pour une réduction des vacances d'été

le
4
Deux parents d'élèves sur trois pour une réduction des vacances d'été
Deux parents d'élèves sur trois pour une réduction des vacances d'été

Une grande majorité de parents est favorable à une réduction, de deux semaines ou plus, des vacances d'été et à des devoirs faits à la maison, selon un sondage publié vendredi, à l'issue du congrès de la Peep ( fédération des Parents d'élèves de l'enseignement public) qui s'est tenu à Dijon (Côte-d'Or).

Deux parents sur trois (63 %) sont favorables à une réduction des vacances d'été pour «renforcer les connaissances» des élèves, en respectant l'équilibre de «7 semaines de classe, 2 semaines de vacances» recommandé par les chronobiologistes. Ils sont 43 % à souhaiter des vacances d'été réduites de deux semaines, mais 18 % sont même favorables à une réduction comprise entre trois et cinq semaines, selon le sondage réalisé en février auprès de 5.781 parents d'élèves scolarisés.

Un quart (25 %) des parents se satisfait de la situation actuelle, soit huit semaines.

«Je suis très surprise que les parents se prononcent favorablement à une réduction des vacances d'été au delà de 15 jours alors que l'on avait l'habitude de les voir accepter une réduction d'une semaine ou 2 semaines pour des raisons d'organisation», a confié Valérie Marty, réélue, ce vendredi, à la tête de la deuxième fédération de parents d'élèves, qui revendique 220.000 familles adhérentes.

Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon préconise une réduction des vacances d'été à six semaines réparties en deux zones. Mais le débat n'ouvrirait pas avant 2015.

Les parents également pour des devoirs à la maison

Les réponses apportées aux questions sur les devoirs constituent une autre «surprise» pour Mme Marty. En effet, pour 71 % des personnes interrogées, «les devoirs sont importants» (29 % «très importants» et 42 % «assez importants»). Ils sont 60 % à estimer que les devoirs doivent être faits à la maison.

L'attachement des parents aux devoirs à la maison «n'est pas neuf, mais je ne...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le samedi 11 mai 2013 à 11:47

    Remplacer des vacances d'été pour les mettre au mois de novembre, entre autres. La bonne idée de M....

  • frk987 le samedi 11 mai 2013 à 10:16

    Confondre scolarité et garderie, c'est le problème et des parents et de l'EN complice de ce système. Si vous habitez près d'une école primaire chronométrez la durée des récréations, c'est absolument hallucinant. L'autre jour, montre en main : de 15h à 16h05 pas mal...............Je ne compte pas non plus les après-midi vertes.............

  • Log56 le samedi 11 mai 2013 à 09:45

    Une réduction des vacances d'été pour «renforcer les connaissances»...? Impressionnant de bêtises...Les vacances sont justement faites pour apprendre la vraie vie !...La nature, les étoiles des ciels d'été non pollués par les lumières parasites, le chant des oiseaux, etc...A la mer, la campagne ou la montagne, en famille ou en colo !...Mais il s'agit certainement de bobos Parigots qui ne connaissent rien à rien, adeptes de leur grande ville sans fin et jeux vidéos pour récré des bambins !

  • M2180541 le samedi 11 mai 2013 à 08:07

    OK, mais comment font les parents qui travaillent et que leurs employeurs imposes 3 semaines de vacances complètement décalées. Enormément de couples n'ont pas les vacances en même temps. Tout les travailleurs ne sont pas des fonctionnaires !!!!