Deux Palestiniens tués lors d'un raid israélien en Cisjordanie

le
0
    RAMALLAH, Cisjordanie, 16 décembre (Reuters) - Deux 
Palestiniens ont été tués mercredi en Cisjordanie par les forces 
de sécurité israéliennes, lors de deux incidents distincts, 
après avoir foncé en voiture sur des soldats, a-t-on appris de 
sources militaires et médicales. 
    Au cours d'une opération de police dans le camp de réfugiés 
de Kalandia, les soldats israéliens ont ouvert le feu et tué un 
automobiliste qui cherchait à les renverser. Trois militaires 
ont été blessés. Un peu plus loin, un autre Palestinien au 
volant d'une voiture-bélier a également été abattu par les 
soldats. 
    Quatre personnes ont été blessées par balles au cours 
d'affrontements dans ce camp de réfugiés où les Israéliens 
procédaient à des arrestations. 
    Par ailleurs, une Palestinienne de 18 ans blessée par une 
balle perdue tirée par des soldats israéliens le mois dernier 
près de Naplouse a succombé mercredi à ses blessures. 
    Depuis le 1er octobre, 113 Palestiniens ont été tués par les 
forces de sécurité israéliennes, dont 67 présentés comme des 
agresseurs. Dix-neuf Israéliens et un Américain ont également 
péri dans les violences. 
    Cette vague d'agressions, notamment à l'arme blanche, qui 
dure depuis deux mois et demi trouve en partie son origine dans 
les tensions à Jérusalem autour de l'esplanade des Mosquées, le 
mont du Temple pour les juifs, lieu saint de l'islam et du 
judaïsme administré par les autorités religieuses jordaniennes 
en vertu d'un arrangement dont les Palestiniens craignent qu'il 
soit remis en cause. 
 
 (Ali Sawafta, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant