Deux Palestiniens tués dans l'explosion d'un tunnel à Gaza

le
2
    GAZA, 9 février (Reuters) - Les autorités de la bande de 
Gaza ont accusé Israël d'avoir tué deux Palestiniens jeudi en 
bombardant un tunnel proche de la frontière égyptienne, mais 
l'armée israélienne a démenti toute implication. 
    Le porte-parole du ministère gazaoui de la Santé a déclaré 
dans un communiqué qu'outre les deux Palestiniens tués, cinq 
autres avaient été blessés par la frappe d'un chasseur 
israélien. 
    Une porte-parole militaire israélienne a déclaré n'avoir 
aucunement connaissance d'un raid, qui se serait produit avant 
l'aube.  
    L'armée israélienne avait un peu plus tôt annoncé avoir 
intercepté plusieurs roquettes tirées de la péninsule égyptienne 
du Sinaï en direction de la ville d'Eilat, dans le sud de l'Etat 
hébreu. Une roquette a atteint le territoire israélien sans 
faire ni victimes ni dégâts.  
    Les tirs n'ont pas été revendiqués. Par le passé, des 
groupes djihadistes liés à l'organisation Etat islamique se sont 
attribué la responsabilité de telles attaques.  
    Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, est accusé par 
l'Egypte d'aider ces cellules djihadistes dans le Sinaï, ce que 
dément le mouvement islamiste palestinien. 
    L'Egypte a détruit ces dernières années quelque 2.000 
tunnels de contrebande vers la bande de Gaza. 
    La frontière entre Israël et Gaza est calme depuis des mois 
mais lundi, l'armée de l'air israélienne a mené des frappes de 
représailles après un tir de roquette palestinien.      
 
 (Nidal al Mughrabi, Maayan Lubell; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ben2906 il y a 10 mois

    non contre des terro... ristes

  • aerosp il y a 10 mois

    des avions contre un petit peuple ?