Deux Palestiniens tués après avoir attaqué des policiers à Hebron et Jérusalem

le , mis à jour le
3
Deux Palestiniens tués après avoir attaqué des policiers à Hebron et Jérusalem
Deux Palestiniens tués après avoir attaqué des policiers à Hebron et Jérusalem

Deux jeunes Palestiniens ont été tués par les forces de sécurité israéliennes en moins de 24 heures à Jérusalem et Hébron a annoncé samedi la police israélienne, qui leur attribue des attaques contre des policiers.

Les attaques menées par des assaillants isolés munis d'un couteau se sont multipliées depuis octobre dans les Territoires palestiniens et en Israël.

Près du tombeau des Patriarches à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée, un Palestinien a été tué après avoir poignardé un policier, a annoncé la police israélienne.

L'homme identifié par des médias palestiniens comme étant Assad al-Salayma, était âgé de 20 ans. Il est décédé de ses blessures pendant son transport vers l'hôpital à Jérusalem, a indiqué la porte-parole de la police, Louba Samri, ajoutant que le policier, poignardé à la tête et à la poitrine, est dans un état stable.

Hébron, plus grande ville de Cisjordanie, est une poudrière où environ 700 colons juifs vivent au beau milieu de plus de 200.000 Palestiniens, sous la protection des forces de sécurité israéliennes.

Déjà un mort la veille à Jérusalem

Quelques heures plus tôt, un autre Palestinien de 17 ans a été tué après avoir tenté de poignarder des policiers israéliens à un point de contrôle à Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la ville occupée et annexée par Israël, selon la police.

Des heurts ont éclaté dans son quartier d'origine, al-Tur, sur le Mont des oliviers à Jérusalem-Est, où une grève générale a été déclarée, poussant de nombreux magasins à baisser leurs rideaux.

L'adolescent a été abattu par balle à un check-point de la police après avoir attaqué au couteau des policiers à un autre barrage à proximité, a indiqué cette source.

La police israélienne a diffusé une photo montrant un couteau et un hachoir qu'elle a présentés comme ceux que l'assaillant palestinien avait en main. Aucun personnel de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku le lundi 27 avr 2015 à 07:43

    On vient dormir dans ta chambre après t'avoir virer manu militari ... tu protestes fort logiquement , et certains trouvent que tu vas beaucoup trop loin ... Comprenne qui pourra !

  • 35924358 le dimanche 26 avr 2015 à 11:54

    Pour mémoire : Voilà le projet des palestiniens en 1941, avant que l'Etat d'Israël ne renaisse : http://www.dailymotion.com/video/xbwoui_reportage-le-grand-mufti-de-jerusal_news

  • M7097610 le dimanche 26 avr 2015 à 10:22

    deux résistants à l'occupation mort au champ d'honneur.