Deux ou trois relégations en L2 ? Une commission va trancher

le
0
Deux ou trois relégations en L2 ? Une commission va trancher
Deux ou trois relégations en L2 ? Une commission va trancher

La question du nombre de clubs relégués en L2 et promus en L1 va être réglée par une commission. Celle-ci réunira trois représentants de chaque syndicat de L1 (UCPF et Première Ligue) et du National.

Combien de clubs descendront en L2 à la fin de la saison, deux ou trois ? Cette question fait débat depuis des mois au sein des différentes instances du football français (FFF, LFP...). Pour résoudre le problème, le Conseil d’administration de la LFP a décidé qu’une commission trancherait sur le sujet : « Il y aura trois représentants de Première Ligue (le nouveau syndicat regroupant 19 clubs de L1), de l'UCPF (l’ancien syndicat qui compte 19 clubs de L1 en moins) et du National pour entamer un dialogue sur ce point précis » a déclaré Jean-Pierre Louvel, ex-président de l’UCPF.

Jean-Michel Aulas, Bernard Caïazzo et Jean-François Fortin ont été désignés pour représenter la Ligue 1. Guy Cotret, Claude Michy et un autre membre qui reste à désigner représenteront la Ligue 2, alors que la Fédération désignera ses propres représentants.

Aucune date n’a en revanche été fixée pour la réunion de cette commission. Devant cette annonce, Guy Cotret, nouveau président de l’UCPF, a regretté cette décision comme le rapporte l’AFP : « On revient au point zéro. Deux montées et deux descentes en 2016-2017, sûrement pas. Je rappelle que les clubs de Première Ligue n'ont pas retiré leur plainte devant le Conseil d'Etat. Mais pourquoi pas 2-2 avec des barrages. »

Une guerre entre LFP et FFF

Cette question de montées et descentes entre Ligue 1 et Ligue 2 est l’enjeu de nombreux débats. D’un côté la Ligue de Football Professionnel et le syndicat Première Ligue, qui réunit une majorité de clubs de Ligue 1, sont favorables à deux descentes. De l’autre, la FFF et l’UCPF, qui militent pour un statu quo avec trois descentes et montées.

Le Conseil d'Etat a maintenu le 14 août trois montées et trois descentes entre L1 et L2. La LFP et 18 clubs de L1 demandaient la suspension en urgence de la décision du comité exécutif de la FFF qui avait annulé le principe, voté par le Conseil d’administration de la LFP, de deux relégations et promotions entre L1 et L2.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant