Deux otages occidentaux tués par erreur lors d'un raid américain

le
0
Le président Barack Obama, qui doit faire une déclaration à 16 heures (heure de Paris), assume la pleine responsabilité de ces opérations, a poursuivi la présidence américaine dans un communiqué.
Le président Barack Obama, qui doit faire une déclaration à 16 heures (heure de Paris), assume la pleine responsabilité de ces opérations, a poursuivi la présidence américaine dans un communiqué.

Barack Obama a annoncé jeudi la mort de deux otages occidentaux d'Al-Qaïda, tués par erreur en janvier lors d'une opération américaine à la frontière pakistano-afghane, assumant la "pleine responsabilité" de cette tragédie pour laquelle il a présenté ses excuses. "Je veux exprimer ma douleur et faire part de mes condoléances aux familles de deux otages - un Américain, Warren Weinstein, et un Italien, Giovanni Lo Porto - qui ont été tués de manière tragique lors d'une opération américaine antiterroriste", a déclaré le président américain lors d'une brève allocution à la Maison-Blanche.

L'Américain Warren Weinstein, un travailleur humanitaire américain, avait été kidnappé par Al-Qaïda le 13 août 2011 au Pakistan, à son domicile de Lahore (est). M. Lo Porto, un travailleur humanitaire, avait disparu au Pakistan en 2012. Selon l'exécutif américain, une autre opération menée en janvier a permis d'éliminer Adam Gadahn, un Américain converti à l'islam, dit "Azzam l'Américain", qui était devenu porte-parole d'Al-Qaïda. Sur la base d'éléments rassemblés par les services de renseignement, les États-Unis pensaient "qu'il s'agissait d'une base d'Al-Qaïda, qu'il n'y avait aucun civil sur le site et que capturer les terroristes n'était pas possible", a expliqué M. Obama. Selon le Wall Street Journal, l'opération a été menée par des drones.

"Tirer les leçons de cette tragédie"

"Dès que nous avons déterminé la cause de leur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant