Deux otages italiens libérés en Libye-sources

le
0
    ROME, 4 mars (Reuters) - Deux otages italiens enlevés en 
Libye en juillet ont été libérés, indiquent vendredi des sources 
proches du dossier au lendemain de l'annonce que deux de leurs 
compatriotes auraient péri dans une fusillade. 
    Les quatre employés travaillaient pour l'entreprise de 
construction Bonatti et avaient été enlevés près d'un complexe 
appartenant au groupe pétrolier Eni à proximité de la frontière 
tunisienne. 
    Les deux otages libérés sont en bonne santé et ont été remis 
à la police locale, précisent les mêmes sources. 
    Le ministère italien des Affaires étrangères avait annoncé 
jeudi que deux des employés enlevés avaient probablement été 
tués au cours d'une fusillade à Sabratha dans l'ouest de la 
Libye. 
    Les forces de sécurité libyennes ont mené une opération 
contre des militants de l'Etat islamique à Sabratha mercredi. Un 
porte-parole avait déclaré que les djihadistes avaient tué deux 
otages italiens peu avant le début de l'assaut. 
    Des responsables italiens estimaient que les quatre employés 
de Bonatti avaient été enlevés par une bande criminelle 
cherchant à obtenir une rançon. 
    Le quotidien Corriere della Sera rapporte dans son édition 
de vendredi qu'une rançon a été versée avant l'opération des 
forces libyennes mercredi. 
     
 
 (Antonella Cinelli; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant