Deux otages détenus au Mali réapparaissent dans une vidéo

le
0

DAKAR, 23 juin (Reuters) - Deux otages détenus depuis plus de trois ans par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dans le nord du Mali demandent à leurs gouvernements d'obtenir leur libération dans un document vidéo que Reuters a pu voir lundi. Les deux hommes, le Suédois Johan Gustafsson et le Sud-Africain Stephen Malcolm McGowan, ont été capturés à Tombouctou en novembre 2011, quelques semaines avant la conquête du nord du Mali par les islamistes alliés à la rébellion touareg. Un ressortissant allemand qui voyageait avec eux a été tué lors de l'enlèvement tandis qu'un Néerlandais appartenant au même groupe d'otages, Sjaak Rijke, a été libéré par les forces spéciales françaises en avril dernier. ID:nL6N0X31O5 L'authenticité de la vidéo, qui dure 19 minutes, n'a pu être vérifiée par Reuters, même si elle porte le logo d'Al Andalous, l'organe de communication d'Aqmi. Elle a été postée sur Youtube et le site mauritanien Sahara Medias, qui diffuse régulièrement des communiqués de groupes islamistes. Au début de la séquence, on peut voir un groupe d'hommes armés dans le désert et un homme cagoulé parlant couramment l'anglais. Les deux otages, barbus, apparaissent ensuite dans un autre lieu, près d'un arbre, où ils sont interrogés par leurs ravisseurs. La dernière vidéo connue des deux hommes remontait à 2013. Ni le lieu ni la date de ce nouvel enregistrement ne sont précisés. (Emma Farge, avec Kissima Diagana à Nouakchott; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant